The first prototype of a drone created by Udo Jürß, founder of Microdrones.
Microdrones md4-3000 UAV seen from top

Intégration. Aviation. Innovation. (Et amitié.) L’histoire de Microdrones

L'histoire de Microdrones est une histoire d'amitié, d'innovation acharnée et de véritable passion pour l'aviation. Mais c'est aussi une histoire d'intégration, la principale force de Microdrones, et comment nous avons réuni toutes les meilleures pièces et les avons assemblées pour que le tout soit plus grand que la somme de ses parties.

La voie

Two polaroid photos showing a two-seater airplane and Vivien Hériard-Dubreuil, Microdrones president, doing tests on a plane engine.

Vivien Heriard-Dubreuil, Président de Microdrones, a développé son amour pour l’aviation dès son plus jeune âge. Des voyages au salon du Bourget, à Paris, un oncle dans le monde de l'hélicoptère, des heures passées à fabriquer des cerfs-volants et des fusées ont suscité son intérêt pour les machines volantes. 

Dès son plus jeune âge il savait qu'il voulait travailler dans l'aviation, et il a obtenu sa licence de pilote tout en poursuivant des études d'ingénieur. Vivien a alors eu l’occasion de travailler avec son ami sur un projet d’école qui consistait à former une petite entreprise et à construire, tester, faire voler puis vendre un avion biplace.

C’est cette passion juvénile qui a ouvert la voie à des années de travail professionnel au sein de grandes compagnies aériennes, dont CAC Systems (aujourd'hui filiale d'Airbus) et SAGEM (aujourd'hui SAFRAN).

Two polaroid photos showing a two-seater airplane and Vivien Hériard-Dubreuil, Microdrones president, doing tests on a plane engine.
Vivien Heriard-Dubreuil, Microdrones president, holding a model aircraft ready to inspect a vineyard.
Vivien Hériard-Dubreuil, président de Microdrones
flyterra Logo

Cette expérience fut l’occasion pour Vivien de comprendre le rôle clé que pourraient jouer les drones commerciaux et les applications cartographiques professionnelles dans le futur. Début 2013, il décide de concrétiser ses idées et déménage aux États-Unis pour créer une entreprise de drones en Amérique du Nord. Flyterra était née.

À l'époque, le Canada ayant des lois plus souples concernant l'utilisation professionnelle des drones, Vivien a finalement ouvert le premier bureau Flyterra au Québec, près du Centre d’excellence sur les drones, à Alma. En répondant aux besoins des entreprises en quête de données utilisables et qualitatives, Flyterra a su percevoir les besoins des professionnels.

Et ils ont vite compris que pour fournir des services vraiment efficaces, ils devaient modifier la plateforme pour s’adapter à chaque application. Ainsi sont nés de nouveaux partenariats.

Un pari entre amis qui se transforme en véritable société de renommée mondiale

Sepia-tone polaroids of shaking hands and a RC helicopter.
Nés d'un pari amical, nous sommes devenus un leader mondial de l'industrie du drone commercial.
The first prototype of a drone created by Udo Jürß, founder of Microdrones.
Le premier drone créé par Udo, accroché au mur dans le bureau de Microdrones à Siegen.

Pendant ce temps, en Allemagne, un autre innovateur développait ce qui allait devenir la colonne vertébrale de notre entreprise : le véhicule aérien sans pilote Microdrones.

Comme de nombreuses entreprises de technologie, Microdrones a commencé dans un sous-sol. À Siegen, exactement. La personne était Udo Juerss, l'inventeur qui allait créer le premier quadcoptère commercial au monde. Mais le catalyseur de cette réussite n’était qu’un pari entre copains.

C’est Willi, un vieil ami de la famille, qui partageait l’enthousiasme d’Udo. Il achetait souvent les derniers modèles coûteux pour ses loisirs. Un jour, Willi montra avec joie à Udo le dernier avion en titane qu'il venait d’importer du Japon. Il voulait savoir ce qu’Udo en pensait. Udo qui collectionnait des modèles réduits, a toujours pensé que les engins à 4 rotors seraient plus performants.

« Bien, Willi. . . Je pense que ce n’est qu’une ineptie de plus que tu me montres, là ! » dit Udo. « Un autre gadget toujours pensé selon le même vieux concept : un rotor principal et un moteur arrière pour la stabilité. Mais où est l’impulsion ? »

« Et comment tu ferais ça, toi, Udo ? », demanda Willi.

« J’imagine qu’un quadcoptère ferait beaucoup mieux », répond Udo.

« D’accord, mais comment tu ferais voler une telle chose ? », demanda Willi.

« Je te parie que j’arrive à créer un quadcoptère et que je le fais voler. », ajoute Udo. 

The first prototype of a drone created by Udo Jürß, founder of Microdrones.
Le premier drone créé par Udo, accroché au mur dans le bureau de Microdrones à Siegen.

Udo s’est plongé dans la recherche au sujet des aéronefs à décollage et atterrissage verticaux (VTOL). Il a d’abord acheté une plateforme à trois rotors pour lancer sa réflexion. Tout en trouvant cette machine très intéressante, il restait sur son idée de performance et de quadcoptère.

Le pari s’est vite transformé en obsession pour Udo. Il passait chaque moment libre dans son sous-sol à travailler sur son premier drone, ou à l'extérieur, comme dans le jardin de sa grand-mère, à tester son engin.

Siegener Nerd construit un OVNI

Udo Jürß, flying an early version of the md4-200 UAV.
L'inventeur et fondateur de Microdrones, Udo Juerss, pilotant le md4-200, le premier quadricoptère commercialisé pour des applications professionnelles et né de son pari initial.

Un voisin curieux qui travaillait dans un journal régional a vu l’engin dans le ciel et a écrit à son sujet avec énormément d'enthousiasme. Peu de temps après, un article titré « Siegener Nerd Builds U.F.O » (« Siegener Nerd construit un OVNI ») est paru au sujet du drone d’Udo.

Et d'autres ont commencé à remarquer l'avion. De plus en plus de professionnels du secteur ont approché Udo afin de savoir si son drone pouvait servir certaines applications. Il a rapidement pris conscience de la valeur de sa machine dans le cadre d’un usage commercial.

Couvreurs, ingénieurs ou chercheurs universitaires, tous ont immédiatement vu leur intérêt à utiliser un drone comme celui d’Udo. Preuve était là du potentiel commercial de son invention.

Alors convaincu des opportunités de marché qui s’ouvraient à lui, Udo s'est tourné vers de nouveaux collaborateurs pour, ensemble, bâtir une entreprise. Il a rapidement trouvé Jan Wendel et Daniel Schübeler, respectivement experts en algorithmes et en aérodynamique. Ensemble, ils ont fondé Microdrones en 2005. 

En 2007, le fils d'Udo, Sven Juerss, a rejoint Microdrones. Sven a grandi au sein de l'entreprise avec un drone dans les mains dès son plus jeune âge. Il a joué un rôle essentiel dans le maintien de la croissance constante de l'entreprise.

Sven Jürß, Microdrones Business Development Manager, during a presentation on the Mobile World Congress.
Sven Jürß, Directeur du développement commercial de Microdrones
A Microdrones md4-1000 UAV crossing the Alps.
Le md4-1000 de Microdrones devient le premier drone à traverser les Alpes avec succès.

La société a vendu des milliers de drones qui ont reçu des critiques élogieuses de la part des clients pour leur stabilité, leur capacité de charge utile, leur endurance par mauvais temps et leurs longues durées de vol.

L’été 2013, Microdrones a accompli un autre exploit : la traversée des Alpes. 

Un drone Microdrones md4-1000 est devenu le premier drone à traverser les Alpes en parcourant une distance totale de 12 kilomètres. Le public a été particulièrement impressionné par le fait que le md4-1000 ait volé en mode GPS Waypoint, c’est-à-dire de manière complètement automatisée.

De plus en plus, la communauté internationale s'intéresse à Microdrones et à ses produits. Les professionnels se sont vite rendu compte que l'entreprise produisait des véhicules robustes et fiables. Ils ont vu là des outils stratégiques pour accomplir leurs tâches de façon plus sécuritaire et efficace.

A Microdrones md4-1000 UAV crossing the Alps.
Le md4-1000 de Microdrones devient le premier drone à traverser les Alpes avec succès.

Du meilleur quadcoptère commercial à des solutions professionnelles complètes

De retour aux États-Unis et au Canada, Vivien et l'équipe de Flyterra ont commencé à explorer leur objectif de développer des solutions personnalisées pour des applications industrielles spécifiques. Ils savaient que pour obtenir des résultats optimaux, ils devaient intégrer les meilleurs capteurs et avions possible dans la configuration la plus intelligente avec le logiciel le plus puissant.

Pour y parvenir, il fallait concevoir des avions extraordinaires qui serviraient de base à chaque solution complète. Ils ont donc commencé par chercher des fabricants de drones avec lesquels ils pourraient s'associer. 

Viens raconte : « En tant que français, nous avons d’abord cherché des fabricants locaux ». « Nous étions très intéressés par Delair-Tech, la société française spécialisée dans les drones à voilure fixe. Leurs drones étaient selon nous clairement les meilleurs et nous avons senti leur potentiel. » L'équipe a étudié les différentes options et, en 2013, Microdrones a conclu une entente avec Delair-Tech pour ensuite pouvoir utiliser, modifier et vendre leurs drones.

Mais Flyterra avait également besoin d'aéronefs à décollage et atterrissage verticaux (VTOL). « Les quadricoptères offrent une flexibilité et une facilité d'utilisation sans précédent », explique Vivien. « Nous voulions être en mesure de proposer une gamme complète de solutions qui répondent au mieux aux besoins des professionnels. »

Après avoir cherché auprès de nombreux fabricants, ils ont conclu que Microdrones était le meilleur choix.

Vivien précise que leur « technologie était exceptionnelle » en termes d’endurance, de capacité de charge utile, de stabilité et de résistance face aux problématiques environnementales. « J’étais ravi de pouvoir perfectionner leur système. »

Vivien a alors commencé à investir dans Microdrones et Delair-Tech sous le nom social de ProDrones tout en poursuivant son activité sous le nom de Flyterra. Une troisième société est née. Avyon a vu le jour avec l’objectif de vendre les systèmes de drones aux clients qui préféraient posséder et utiliser leur propre système, plutôt que de louer des services.

Toutes ces entreprises ont bénéficié de l'expérience sur le terrain de Flyterra qui leur a apporté des connaissances stratégiques. Après plusieurs expériences sur site avec différentes charges utiles, Vivien savait l'importance de développer des intégrations très précises selon l’application voulue et d'inclure le bon logiciel pour des données exploitables.

« Pour que les drones effectuent les tâches demandées, il nous fallait toutes les pièces du puzzle, » explique Vivien. « Nous avons mis un point d’honneur à sélectionner le meilleur avion comme base de nos plateformes, puis les meilleures charges utiles et configurations afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque utilisateur. Nous les avons ensuite longuement testés pour arriver à une offre aboutie. Et c’est la raison pour laquelle nos solutions de cartographie sont aujourd’hui les meilleures du marché. »

Un mariage entre charges utiles et plateformes

Au fil du temps, Avyon a contribué à développer les activités de Microdrones dans toute l'Amérique du Nord en mettant en place des solutions et des services performants qui comprenaient les aéronefs Microdrones.

L'entreprise offrait des solutions complètes qui intégraient les aéronefs Microdrones avec les bonnes charges utiles pour des applications commerciales spécifiques telles que l'arpentage, la cartographie, l'inspection, l’exploitation minière, la construction et l'agriculture de précision.

En 2016, Microdrones et Avyon ont fusionné en conservant le nom de Microdrones.

The teams of Microdrones and Avyon holding a md4-200 UAV.
Microdrones et Avyon signent un accord de partenariat de distribution en 2014 pour l'Amérique du Nord, qui aboutira ensuite à une fusion mondiale.

Plus de 220 talents répartis dans le monde entier pour une qualité exemplaire

Aujourd'hui, avec plus de 220 employés et un réseau de vente, d’assistance et de distribution couvrant six continents, Microdrones ne cesse de dominer le secteur des drones commerciaux avec des solutions entièrement intégrées.

Bref Historique

2001

Udo Juerss invente le premier quadcoptère moderne à Siegen (Allemagne).

The first prototype of a drone created by Udo Jürß, founder of Microdrones.

2005

Udo Juerss, Jan Wendel et Daniel Schübeler ont fondé Microdrones et démarré la production du md4-200.

Sepia-tone polaroids of shaking hands and a RC helicopter.

2012

Vivien Hériard-Dubreuil cofonde Pro Drones Investments (PDI) en Amérique du Nord pour développer des charges utiles et des logiciels pour des applications dédiées aux drones.

Microdrones engineers preparing md4-200 electronics for new mission

2016

Avyon fusionne ses opérations en Amérique du Nord dans Microdrones et change de stratégie : du fabricant de drones au fournisseur de solutions professionnelles entièrement intégrées.


Les efforts sont axés sur le leadership dans les domaines de l’arpentage et de la cartographie. Partenariat avec Trimble.


2018

Acquisition de Navmatica ME pour un développement au Moyen-Orient.


L'acquisition de Schübeler Technologies renforce les capacités de R&D et octroie une expertise critique dans les composants clés de nos plateformes.


Microdrones achète AIRCAM et se développe en Asie.

Fin 2016, le géant du géospatial Trimble et Microdrones ont conclu une entente de distribution mondiale, faisant de Microdrones et de Delair-Tech Trimble les fournisseurs privilégiés de drones multi rotors et de drones à voilure fixe, respectivement.

En 2016, Microdrones a lancé ses solutions de cartographie aérienne, à savoir des offres complètes comprenant tout ce dont les professionnels ont besoin pour des applications telles que l'arpentage, la cartographie de zones, la cartographie de corridors, l'inspection, la volumétrie, l'agriculture de précision, la construction, l’exploitation minière, et bien plus.

En 2017, l'aéronef md4-3000 est officiellement disponible à la vente. Le md4-3000, le plus gros aéronef de Microdrones, peut transporter jusqu'à 5.000 g (11 lbs) et voler jusqu'à 45 minutes, selon la charge utile et les conditions.

En 2018, la première phase d'une expansion ambitieuse pensée par Microdrones s’est réalisée à Siegen, en Allemagne, où une nouvelle surface de 2080 m² a vu le jour, ainsi qu'un bureau satellite à Toulouse, en France.

Les nouvelles installations de Microdrones, d'une superficie de 2.080 mètres carrés, sont situées à Siegen, en Allemagne.

De plus, l’explosion des ventes mondiales a poussé l’entreprise à miser sur de nouveaux territoires tels que l'Afrique sub-saharienne, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et à ouvrir un nouveau bureau à Varsovie pour s’implanter sur les marchés de l’Europe de l’Est, dont : la Pologne, les États baltes, la République tchèque, la Hongrie, la Slovaquie et la Roumanie.

En 2018, l'expansion mondiale s'est poursuivie avec des fusions et acquisitions, notamment avec Navmatica, le fournisseur de services en géomatique de Dubaï, ce qui a permis à Microdrones de prendre pied sur le marché très prometteur des drones commerciaux au Moyen-Orient.

Entre-temps, Microdrones a élargi sa gamme de solutions intégrées avec le lancement de trois nouveaux systèmes : mdLiDAR3000, mdMapper1000PPK et mdMapper1000+. Ainsi, ses clients ont accès à des solutions de plus en plus adaptées à leurs besoins.

Fin 2018, Microdrones a également fusionné avec Schübeler Technologies, ce qui lui a permis d’accéder à tout un éventail de produits tels que des ventilateurs turbo, des jets, des compresseurs, des pompes, des moteurs électriques ou des composites de fibre de carbone et d’aluminium pour mieux se démarquer avec des systèmes toujours plus avancés.

La dernière acquisition de 2018 concernait Aircam UAV Technology, une société chinoise de 64 employés. Aircam bénéficie d’un vaste portefeuille de clients en Chine et en Asie du Sud-Est dont l’activité est axée sur l'arpentage et la cartographie, les services publics et les industries pétrolière et gazière.

Deux nouvelles acquisitions pour Microdrones en 2018 : Schübeler Technologies, en Allemagne et Aircam UAV Technology, en Chine.

2019 et au-delà seront sous le signe de la réussite. Avec une présence sur 6 continents et plus de 220 employés à l’international, Microdrones ne cessera d'offrir le meilleur de la R&D, de la fabrication, de la vente et du service. La mission ? Transformer les besoins des clients en systèmes efficaces de bout en bout pour les professionnels.

Ce qui était au départ une passion commune et un pari entre amis est aujourd'hui un acteur international de premier plan, en proposant des drones à durée de vol inégalée, économiques, rapides, précis, et résistants aux intempéries. Toutes ces qualités, auxquelles s'ajoutent des performances et un service client éprouvés, expliquent pourquoi de plus en plus de professionnels font confiance à Microdrones pour leur sécurité.